Site Loader
prêt professionnel

Qui dit prêt professionnel dit solution de financement à destination des professionnels indépendants. Sont concernés les avocats, les médecins, les artisans et commerçants, les experts-comptables, les consultants et les agriculteurs dont les activités professionnelles ne sont pas contrôlées par une entreprise. Les associations, les TPE sont également éligibles.

Quels sont les différents types de prêt professionnel ?

À l’instar des emprunts réservés aux particuliers, le crédit professionnel octroyé diffère selon l’objet à financer. Vous trouverez sur le marché le crédit-bail, le crédit non amortissable et le crédit amortissable. Des explications s’imposent !
Le crédit-bail peut servir à financer l’achat de matériel informatique, de mobilier ou de véhicule de transport professionnel. Sa durée peut aller de 2 à 5 ans s’il est mobilier et de 10 à 15 ans s’il est immobilier. Un entrepreneur peut utiliser les fonds accordés dans le d’un crédit-bail immobilier pour des travaux comme la remise en état d’un cabinet médical, par exemple.
Le crédit non amortissable soutient financièrement le cycle d’exploitation d’une entreprise. Il a également pour rôle de répondre au besoin de trésorerie du porteur de projet et peut prendre en charge l’escompte ou l’affacturage.
Le crédit amortissable est un prêt dont la période de remboursement varie entre 2 et 5 ans. Il est contracté pour l’achat d’équipement matériel (tels que les machines industrielles, le mobilier et les voitures de services) ou immatériel (acquisition de licence, brevets, etc.). Il existe des crédits amortissables de longue durée pouvant se prolonger jusqu’à 15 ans. Ce dernier est réservé à la réalisation de gros investissements.

Que faut-il savoir, niveau assurance emprunteur ?

La souscription à un crédit professionnel va de pair avec la contraction d’une assurance de prêt. L’institution prêteuse lui proposera systématiquement une assurance de groupe ou un contrat individuel. Il faut néanmoins souligner que l’emprunteur a le droit de choisir l’offre qui lui convient.
En signant une assurance, l’emprunteur obtient une réduction d’impôt. Déductible des impôts de son entreprise et intégrée dans le taux d’intérêt du prêt. L’allègement de l’assiette fiscale peut conférer un bénéfice égal à 25 % du coût des intérêts. Un avantage non négligeable pour les fondateurs de PME.
Les termes d’un contrat d’assurance professionnelle sont personnalisables selon les risques à couvrir (maladie, décès ou invalidité) et le secteur d’activité. D’une manière générale, le montant de la prime d’assurance est défini suivant la base de la moyenne des risques des assurés. La délégation d’assurance prend en compte le profil de l’entrepreneur ayant déposé la demande de prêt. Sont pris en compte lors de l’établissement du contrat individuel : son âge, le montant du crédit, son état de santé, etc. L’objectif du contrat personnalisé est de réduire au maximum le prix de l’assurance.

Existe-t-il des offres d’assurance professionnelle sans banque

L’emprunteur a tout à fait la possibilité de contracter une assurance crédit professionnelle auprès d’un établissement autre que la banque où est domicilié son compte professionnel. Sachant que l’emprunt professionnel peut avoir pour objet l’achat de bien immobilier, il peut faire appel à la loi Hamon. Pour rappel, selon cette dernière, si usage d’habitation il y a, le changement d’assurance doit être accordé par la banque de l’emprunteur. Le concerné a 12 mois, à partir de la signature du contrat de crédit, pour demander un transfert.

Prenez connaissance de ses spécificités

Le prêt personnel et le prêt personnel ont de nombreux points communs. Tous deux peuvent être souscrits avec des taux fixes et variables et avec la possibilité d’un remboursement anticipé. Néanmoins, il existe des prêts personnels assez spéciaux.
Comme il est question d’un crédit rapide, le prêt professionnel permet à l’emprunteur d’obtenir des fonds pour réaliser son projet. Et ce, sans devoir fournir un apport personnel. Cependant, il devra rendre des comptes sur la santé financière de sa société et soumettre des pièces comptables pour analyse.

Comment trouver le crédit professionnel idéal ?

Le marché du prêt professionnel est quelque peu saturé. Les offres sont toutes aussi nombreuses que les banques et les organismes de crédit. Cette situation est très avantageuse pour le potentiel emprunteur dans le sens où il a l’embarras du choix.
Bien choisir son emprunt ? Comment s’y prendre ? Grâce aux banques digitales et organismes présents sur le web, il est devenu facile de faire des comparaisons de proposition de crédit. Si vous désirez consulter un tableau comparatif avant de conclure, utilisez un comparateur de crédits professionnels. Vous dénicherez ainsi, le prêt au meilleur taux, accompagné de contions intéressantes.
Sachez qu’il est possible de négocier le taux d’intérêt de votre crédit professionnel. Procédez à des simulations en ligne pour déterminer le montant du capital à rembourser, le taux d’intérêt, votre capacité d’emprunt. Une fois ces éléments connus, vous pourrez demander une révision du taux de votre crédit.

Auteur de la publication: Léa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *